Oct 20

La réalité virtuelle se réveille t-elle enfin ?

Cela fait bien longtemps qu’on nous promet l’avènement de la réalité virtuelle. Entre emballement et désillusions, cette technologie n’a pour l’instant toujours pas vraiment décollé et le grand public en est encore assez éloigné. Mais depuis ce mardi 17 octobre, Microsoft a fait une entrée fracassante dans le monde de la réalité virtuelle avec le lancement de sa plateforme Windows Mixed Reality et pas moins de 6 casques compatibles. De son côté, l’empire Facebook-Oculus contre-attaque en dévoilant un nouveau casque VR pour séduire “1 milliards d’utilisateurs” selon Mark. Rien que ça. Le boom de la réalité virtuelle, est-ce que ça serait pour bientôt ?

Windows Mixed Reality

C’est la nouvelle plateforme de réalité mixte de Microsoft. Mixte, car elle combine la réalité virtuelle, la réalité augmentée et des technologies holographiques. En fonction des appareils et des applications, elle permet différentes expériences : totalement immersives (VR), en réalité augmentée, etc.

Fonctionnant sur la nouvelle plateforme de Microsoft, 6 nouveaux casques débarquent (fabriqués par Asus, Lenovo, Dell, HP, Samsung et Acer). Abordables – partir de 349$ – ils auront également l’avantage de pouvoir fonctionner avec des PC modestes (plus besoin d’un ordinateur de compèt’). Enfin, la promesse de ces nouveaux casques est de proposer une expérience totalement mobile grâce au tracking Inside-Out. En intégrant les capteurs de mouvement directement dans les casques, l’utilisateur jouit d’une totale liberté et peut se déplacer ou bon lui semble… (mais il reste relié par cables à son ordinateur…).

Côté applications, Windows Mixed Reality permet de faire exactement les mêmes choses qu’avec un PC Windows, mais dans la réalité mixte : épingler une fenêtre internet sur le mur de gauche, une vidéo Youtube en face et sa boîte mail à droite : voilà ce qu’il sera possible de faire. Et évidement, regarder des films ou jouer à des jeux VR. L’écosystème proposant un kit de développement pour les créateurs, on peut s’attendre à une avalanche d’applications pour alimenter l’écosystème Microsoft.

Et Facebook dans tout ça ?

Facebook, qui souvenez vous a investi le monde de la réalité virtuelle depuis 2014 avec le rachat d’Oculus (2 petits milliards de $), a quant à lui annoncé un casque très abordable et complètement autonome : l’Oculus Go, au prix de 199$. Dans les rêves de Mark, cela permettra de toucher 1 milliards d’utilisateurs et enfin démocratiser la VR (ouf, on n’y croyait presque plus). Prévu pour début 2018, il pourrait s’agir du “chaînon manquant” de la VR, entre les casques fonctionnant avec des smartphones (bons marchés avec des expériences plutôt bas de gamme) et les casques haut de gammes (requérant des PC surpuissants).

Oculus se démarque clairement de la concurrence avec ce casque ne nécessitant ni ordinateur, ni smartphone dernière génération. Néanmoins, il ne sera pas équipé des capteurs nécessaires au suivi des mouvements dans l’espace (comme ceux fonctionnant avec Microsoft). Mais Oculus développe en parallèle un casque intégrant cette fonctionnalité (projet Santa Cruz).

Entre Microsoft et Facebook, le marché de la VR pourrait bien s’agiter un peu. Et avec ce festin prévu, on espère que cette fois on ne restera pas sur notre faim.

About The Author

Arthur Le Menec, content Manager @Niji. Essaie actuellement de comprendre le monde 🤔